Un noss-noss SVP! Le Goût du Maroc.

Scroll this

«Au Maroc, entre un café et un autre café, il y a… un café!», racontent les Marocains. Ce sont surtout les hommes qui vont au café et qui boivent le café sur les terrasses, alignés, face au trottoir, afin de ne rien manquer du spectacle de la rue.
Les rendez-vous se donnent au café, le journal se lit au café, les chaussures sont cirées au café, le petit-déjeuner se prend au café,… A chacun sa préférence, ce sera l’espresso pour certains et si vous désirez un nuage de lait, demandez un «café cassé». Pour le café au lait, ce sera le fameux «noss-noss» qui signifie littéralement «moitié-moitié». Il vous sera servi dans un verre plutôt qu’une tasse.

Le verre beldi
Dans les cafés, le thé ou le café sont servis dans ces verres à l’allure unique, véritable emblème, mais en 2013, c’est la catastrophe. Le seul atelier, ouvert dans les années 1940 et installé à Casablanca, ferme ses portes.
Le fondateur du groupe Beldi, Jean Dominique Leymarie, ayant connu ce verre dans sa jeunesse à Casablanca, ne peut se résoudre à sa disparition. Il décide d’installer la fabrique au sein du Beldi Country Club, à Marrakech. Les souffleurs de verre suivent, un nouveau four est acquis et grâce à la volonté de tous, le verre beldi survit.
Conçus à partir de verre recyclé, les verres sont soufflés à la bouche tout comme la gamme des autres produits, au style plus moderne.
http://www.verrebeldi.com

Submit a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *